L'oreille : les maladies

Les atteintes toxiques

Certains médicaments peuvent léser l’oreille interne, en fonction de la molécule, il existe un tropisme vestibulaire ou cochléaire.Ce type d’accident est dominé par une famille d’antibiotiques, les...

La dehiscence du canal semi-circulaire superieur (dcss)

Il s’agit d’un syndrome rare, décrit pour la première fois par Minor en 1998, qui associe diversement des signes cliniques vestibulaires provoqués par un stimulus sonore, ou vertige de Tullio, une surdité assoc...

Les fistules durales

Il s’agit de la cause la plus fréquente d’acouphène pulsatile, c’est-à-dire synchrone du rythme cardiaque. Son intensité est parfois majeure voire intolérable. Ce type d’acouphène est ...

Les fistules périlymphatiques

Elles se caractérisent par une communication anormale entre les liquides de l'oreille interne, en l'occurrence la périlymphe, et les cavités de l'oreille moyenne. Les symptômes peuvent être très variables. La...

La maladie de Menière

Maladie célèbre et mystérieuse, la maladie de Menière se caractérise par la survenue brutale, inopinée de crises vertigineuses rotatoires intenses, avec nausées, vomissements, pâleur, sueurs. Il ...

La névrite vestibulaire

C'est la survenue brutale et prolongée d'une dysfonction du système vestibulaire périphérique. Elle se traduit par la survenue en quelques minutes d’un violent vertige rotatoire avec nausées et vomissements ma...

Le neurinome de l’acoustique (schwannome vestibulaire)

Il s’agit d’une tumeur bénigne développée aux dépens de la huitième paire crânienne ou nerf acoustique, dans la majorité des cas aux dépens de sa branche vestibulaire. Plus pré...

Les otites chroniques

On appelle otites moyennes chroniques tous les processus inflammatoires ou infectieux de l’oreille moyenne (derrière le tympan), évoluant au long cours. Les otites moyennes chroniques sont souvent peu dangereuses : elles peuvent &...

Les otites séreuses

Elles sont dues à une inflammation de la muqueuse de l’oreille moyenne durant plus de deux mois et provoquant un épanchement de liquide plus ou moins épais. La cause en est habituellement une infection virale souvent compli...

L’otospongiose

Cette affection constitue l’une des causes les plus fréquentes de surdité de transmission de l’adulte. Elle toucherait jusqu'à 10% des sujets caucasiens. Elle est caractérisée par le blocage progressif d...

Les paragangliomes ou glomus

Il s’agit de tumeurs développées aux dépens de paraganglions étagés le long des chaînes parasympathiques depuis la base du crâne jusque dans le thorax. Ces tumeurs présentent des particular...

La presbyacousie

Elle se définit comme la détérioration lente de l’audition liée au vieillissement et touche donc l’homme et la femme à partir de 50-55 ans. Pour des raisons démographiques, elle est (et sera) la ...

Les surdités brusques

Signes cliniques Elles se définissent par la survenue en moins de 24 heures d’une surdité de perception unilatérale à tympans normaux d’au moins 30 dB sur 3 fréquences contiguës (0.25, 0.5, 1, 2 ou...

Les surdités pressionnelles congénitales d'oreille interne

Elles sont liées à un excès de pression des liquides contenus dans l’oreille interne s’exerçant sur les structures sensorielles de l’audition. Trois grands syndromes peuvent être en cause : Le syn...

Les traumatismes du rocher - Service ORL de l'Hôpital Lariboisière

Il s’agit d’une cause fréquente d’urgence traumatologique crânienne dominée par ses conséquences fonctionnelles (paralysie faciale, surdité, vertiges) et infectieuses (méningites). Les signe...

Les traumatismes sonores

Ils se définissent par l’exposition brutale à une stimulation sonore de très forte intensité sans protection auditive.  La base de l’intelligibilité du langage est liée à l’&ea...

Le vertige paroxystique positionnel bénin

Le vertige paroxystique positionnel bénin (VPPB) est le plus fréquent des vertiges périphériques. Il a été décrit pour la première fois en 1921 par Barany. A l'époque le mécanisme ...

Les vertiges centraux

Définition : Le vertige central est un déséquilibre ou un vertige dont la cause se situe sur le trajet des voies vestibulaires centrales, à la différence du vertige périphérique incriminant l’or...



Page mise à jour le : 28/09/2012